Impression, édition, publication...

Du manuscrit au livre de votre vie

Ma mission s'arrête au moment où je vous remets la totalité de votre récit sous la forme d'un manuscrit dactylographié (tapuscrit), au format A4 et relié en un exemplaire, ainsi qu'un fichier informatique au format pdf. Le tapuscrit final procède d'une suite de manuscrits corrigés, illustrés ou non et validés par vous. Le tapuscrit vous appartient. Il n'y a pas de droits d'auteur. La transformation du tapuscrit en objet livre vous revient, ainsi que la création et la réalisation d'une éventuelle illustration pour la 1ère de couverture.

L'impression numérique

Ce procédé d'impression permet d'imprimer votre livre "à la demande", pour vous-même et pour vos proches. Si vous pensez que votre livre peut intéresser un plus large public et que son sujet est porteur, vous pouvez décider de le mettre en vente directement auprès de votre entourage et ce procédé d'impression permet d'éviter le stock d'invendus.

Par conséquent, si vous souhaitez transformer votre tapuscrit en véritable livre et le faire imprimer, il vous faut entreprendre un certain nombre de démarches auprès de différents professionnels pour obtenir des devis précis en fonction de votre projet.

Après avoir fait un tour d’horizon, j’ai choisi des prestataires qui travaillent bien pour  un tarif raisonnable, mais je ne vous les impose aucunement. 

La mise en page est une étape intervenant avant celle de l’impression et de la réalisation du livre. À titre indicatif, une mise en page d’un livre de 200 pages au format A5 avec un cahier de 20 photos couleur ou noir et blanc en fin d’ouvrage coûte 180 euros. (tarif à ajuster selon les options choisies). Si vous souhaitez qu’il réalise un travail d’illustration pour la première de couverture de votre livre, l’infographiste établit également un devis que vous êtes libre d’accepter ou de refuser. 

Les frais d’impression en eux-mêmes dépendront des choix que vous ferez concernant le type de papier, le nombre de pages en couleur, le nombre d’exemplaires. L’imprimeur peut vous en fabriquer 5, 10... 50 ou 100 exemplaires. À titre indicatif, il faut compter autour d’une vingtaine d’euros l’unité pour un ouvrage de 200 pages avec une vingtaine de photos en couleur ou noir et blanc. L’imprimeur établit un devis que vous êtes bien entendu,  libre de refuser. Vous pouvez aussi travailler avec votre propre imprimeur. Vous pouvez par ailleurs, en rester au  simple  texte saisi sur ordinateur et ne pas vouloir un vrai livre, c’est votre droit le plus strict.


Edition, publication

Si vous pensez que votre récit peut intéresser un plus large public parce que son sujet est porteur, vous pouvez également vous mettre en quête d'un éditeur dans l'objectif d'une diffusion en librairie. Pour ce faire, il vous faudre bien étidier la ligne éditoriale de l'éditeur avant d'envoyer votre manuscrit et vous armer de patience dans votre recherche. Si votre manuscrit attire l'attention d'un éditeur, veillez à bien lire les contrats qui vous seront proposés.

Différents types d'édition

À compte d'éditeur :
La maison d'édition prend le risque financier de la publication. Elle vous verse des droits d'auteur (usuellement, 6% du prix de vente en librairie) en contrepartie de l'exclusivité qui lui est accordée sur cet ouvrage.

À compte d'auteur :
La maison d'édition à compte d'auteur vous propose l'édition de votre livre, moyennant finances. Elle est censée en faire la promotion comme les maisons d'édition traditionnelles. Vous ne cédez pas vos droits. (Pour ce type de contrat, la vigilence est de mise)

En auto-édition :
D'autres sociétés encore, couvrent l'intégralité des frais de l'édition et impriment votre livre en très petite quantité, jusqu'à épuisement du stock prévu à la base. Au-delà, elles impriment à la demande, au fur et à mesure et de manière illimitée. À chaque vente, vous percevez un pourcentage du prix de vente HT de chaque exemplaire. Vous restez propriétaire des droits de l'ouvrage.
 

foret-du-gavre-01.jpg

© pial


En numérique :
Pour le format e-book, lisible sur des supports spécialisés aussi bien que sur votre ordinateur ou même parfois sur votre téléphone portable, il existe des maisons d'édition spécialisées dans l'édition et la commercialisation de contenu uniquement sous format numérique : (.pdf,.mobi, .epub). Comme pour les maisons d'édition traditionnelles, votre manuscrit sera soumis à l'approbation d'un comité de lecture.

En auto-édition numérique :
Il vous faudra adapter la mise en page et le choix de la taille des caractères à celle de l'écran de lecture. Vous pouvez créer votre ouvrage numérique sous différents formats :

1- Microsoft Word ou Open Office.
2- HTML
3- PDF
4- TEXTE (.txt)
5- MOBI (Vous pouvez notamment obtenir ce format à partir d’un fichier Word ou Open Office en utilisant le logiciel gratuit CALIBRE).

Pour s'acquiter de cette tâche, vous pouvez également faire appel à un prestataire de service capable d'utiliser les différents didacticiels, voire lui confier de mettre votre livre sur les différentes plates-formes de vente.

Nota Bene :
Cette liste d'options n'est pas exhaustive.
Au-delà du cercle privé et familial, le livre répond à certaines obligations comme la demande d'un numéro ISBN, le dépôt légal, etc... Nous pourrons en discuter, mais je ne me chargerai pas de ces démarches. Un imprimeur est à même de faire la demande de numéro ISBN.