Qui est concerné ?

Du passé au présent


Cela concerne aussi bien les personnes soucieuses de transmission de leurs souvenirs et de la mémoire de leur temps, que celles préoccupées par leur histoire de vie au moment présent.

Certains souhaitent transmettre leur histoire familiale et donner à leurs enfants et leurs petits enfants des clefs sur l’origine de leur propre histoire. L’écriture permet de conserver et de transmettre le vécu, de revivre son passé et de le partager avec ses proches, afin qu’il ne tombe pas dans l’oubli.  




S’arrêter pour écrire et faire le point

Lorsqu’on se sent à un tournant de son existence, si l’on s’interroge sur une rupture familiale amoureuse ou professionnelle, à l'annonce d'un diagnostic grave, écrire devient une façon de mettre en mots des émotions, de mieux se connaître pour se réorienter ou accoucher d'une décision.

Une démarche d’écriture peut être un préalable très aidant, avant de se lancer dans de nouveaux projets. 

Après des événements traumatisants, on peut éprouver le besoin de tourner la page. Déposer ses mots, (maux), auprès d’un tiers réceptif capable de structurer le récit de vie, peut aussi s’envisager comme une démarche re dynamisante. 
Dans tous les cas, écrire c’est recommencer à dialoguer avec soi et s’ouvrir aux autres.
 

dsc-2089recadree.jpg                                                          © pial